Le Blog de Françoise Cartron

Le "Cnesco" débute ses travaux !

Écrit par Françoise Cartron. Publié dans Educations/Formation

 « C’est parce qu’on débat démocratiquement sur l’école sur la base d’arguments étayés scientifiquement que l’école pourra progresser. » 

Nathalie MONS, Présidente du CNESCO 

 

Mardi 28 janvier, installation du Conseil national d'évaluation du système scolaire : les 14 membres réunis autour de la Présidente, Mme Nathalie MONS, et en présence du Ministre de l'Education nationale, M. Vincent PEILLON. 

Ce mardi 28 janvier, le Conseil national d'évaluation du système scolaire - le CNESCO - a été installé.  

Une nouvelle instance - créée dans le cadre de la Loi de refondation de l’école adoptée au Parlement en juillet 2013 - qui porte une nouvelle méthode d'évaluation de l’organisation et des résultats de notre système scolaire ! Une évaluation qui se veut indépendante, régulière et fondée sur une expertise de haut niveau !

Pourquoi un Conseil national d’évaluation du système scolaire (Cnesco) ? Quelles sont ses missions ?

Comment est-il composé ? 

Quel est son fonctionnement ? Quels seront ses axes de travail ? Quels objectifs poursuivra-t-il ?

Qui pourra le saisir ? 

Quelle place occupera-t-il, au final, dans l’évaluation du système scolaire ?

Toutes les réponses à vos questions sont ici !

Membre de ce conseil, je siégerai aux côtés de deux représentants du Conseil économique, social et environnemental (Cese), de huit personnalités qualifiées, d’un autre sénateur et de deux députés.

Le CNESCO sera présidé par Nathalie Mons, professeure, chercheure spécialiste de l’évaluation des politiques scolaires et de leur comparaison dans les pays de l’OCDE.  

Pour prendre connaissance de la liste complète des membres ! 

Le Conseil devra assurer trois rôles principaux :

- production d'évaluations et de synthèses d'évaluations, notamment dans une perspective internationale ;

-  production d'expertise méthodologique des évaluations existantes ;

- promotion de la culture de l'évaluation en direction des professionnels de l'éducation et du grand public.

 

Avec quel objectif transversal ? 

- apporter une contribution essentielle au débat démocratique et éclairer la décision publique dans la conduite des réformes et ainsi, permettre d’améliorer les résultats.

Chaque année, un rapport sur les travaux du conseil sera présenté aux commissions permanentes en matière d’éducation du parlementaire. 

Cette instance autonome, au-delà de la production de rapports, assurera la diffusion des résultats sur les évaluations en direction notamment de la communauté éducative et du grand public.  

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir