Le Blog de Françoise Cartron

Un nouveau pas vers la refondation de l'école

Écrit par Françoise Cartron. Publié dans Educations/Formation

Suite au vote déjà intervenu au Sénat le 25 octobre dernier, je me félicite de l’adoption définitive par l’Assemblée nationale de ma proposition de loi visant à abroger la loi dite « Ciotti » de 2010.

 

Ce texte très controversé qui visait soi-disant à lutter contre l’absentéisme scolaire par la menace financière correspondait dans les faits à un dispositif répressif univoque, inefficace et profondément injuste. La Caisse nationale d’allocations familiales avait déjà pointé l’échec de la mesure, également désapprouvée par les principaux syndicats de l’enseignement et la première fédération de parents d’élèves. 

Le phénomène de l’absentéisme est protéiforme et résulte de situations complexes. Il mérite à cet effet des solutions qui permettent de rétablir des liens de confiance et de coopération avec les parents. C’est pourquoi la loi adoptée ce jeudi propose un dispositif adapté, au sein même des établissements scolaires, qui permettra un lien de proximité pour le suivi des familles. 

Une suppression rapide de la Loi de 2010 était d’autant plus nécessaire qu'elle contrevenait assurément à l’esprit de la refondation de l’Ecole voulue par le Président de la République.

C’est une politique durable de « coéducation » qui doit s'instaurer, associant tous les acteurs de la communauté éducative, les enseignants et les parents d'élèves mais également les élus locaux et les associations, au service d’un seul et même objectif : la réussite et l'épanouissement de tous les enfants.  

Je tiens à souligner que que de nouvelles promesses ont été tenues cette semaine : la relance de la préscolarisation des enfants en école maternelle, la mise en œuvre de la politique « plus de maîtres que de classes » afin  d’accompagner les élèves en difficulté et, aujourd’hui, l’abrogation d’un dispositif de défiance. 

Ces traductions concrètes font suite à de nombreuses mesures réparatrices déjà prises ces derniers mois en faveur de l’école et interviennent en amont de la grande Loi d’orientation et de programmation qui sera bientôt discutée au Parlement, et à laquelle le Sénat contribuera activement.  

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir