Le Blog de Françoise Cartron

« Refondons l’école », la grande concertation sur l’école a débuté

Écrit par Françoise Cartron. Publié dans Educations/Formation

Jeudi 5 juillet, j’ai participé au lancement de la grande consultation sur l’Ecole mise en œuvre par le Ministère de l’Education nationale.

A cette occasion, le Premier ministre est intervenu devant les membres de son gouvernement, les représentants syndicaux, de parents d’élèves, les chercheurs, les parlementaires présents et a soutenu que de ce grand dessein éducatif, de la refondation de l'école voulue par le Président de la République, dépendaient l’avenir de notre jeunesse et le redressement de la France.
Ce grand défi devra être relevé collectivement. La démarche nécessitera l'engagement et la mobilisation de toutes et de tous. Il nous faut vaincre, ensemble, le pessimisme qui règne aujourd’hui quant à la capacité de notre système public d’éducation d'être à la fois plus juste et efficace, ou plus juste pour être plus efficace.
Le Ministre de l’Education et la Ministre déléguée ont rappelé tour à tour les engagements pris par le gouvernement : la priorité accordée à l’école primaire, en particulier la préservation de l’école maternelle, de ses missions essentielles et la relance de l’accueil des enfants de moins de trois ans ; la lutte contre l’échec scolaire ; la nécessaire  réforme de la formation des enseignants, la réforme des rythmes scolaires et la mise en œuvre d’un grand plan d’éducation artistique.
Quatre groupes de travail ont alors été constitués pour cadrer les discussions qui se tiendront jusqu’à la fin du mois de septembre : 
- la réussite scolaire pour tous
- les élèves au coeur de la refondation
- un système éducatif juste et efficace
- des personnels formés et reconnus
A titre personnel, je participerai plus spécifiquement à la concertation sur les inégalités sociales et scolaires que vivent nos territoires.
Je ferai notamment part des conclusions de la mission d’information sur la carte scolaire que j’ai conduite et présenterai les préconisations en faveur d’une plus grande mixité sociale dans tous les établissements, gage de la réussite partagée.
Je défendrai également que les nouveaux choix de régulation de la carte scolaire doivent s’établir en lien avec les acteurs institutionnels, en particulier les associations et les collectivités locales. Que leur rôle essentiel dans un espace éducatif global doit être reconnu et clarifié.
Les discussions s'établiront à partir du diagnostic que nous partageons tous, celui d'un affaiblissement sans précédent de notre système éducatif.
A l’issue de cette vaste consultation, la loi d'orientation et de programmation pour l'Ecole sera présentée et débattue au Parlement. Elle constituera alors la colonne vertébrale de la refondation voulue par le Président de la République et le grand espoir pour notre jeunesse.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir