Le Blog de Françoise Cartron

Sur le rétablissement de l’Allocation Equivalent Retraite, la majorité sénatoriale entendue

Écrit par Françoise Cartron. Publié dans Au sénat

En séance publique hier, le Premier Ministre, répondant à une question de mon collègue Martial Bourquin, Sénateur socialiste du Doubs, a annoncé qu’il prendrait rapidement une mesure d'"urgence sociale" en faveur des anciens bénéficiaires de l'Allocation Equivalent Retraite (AER), supprimée injustement par la précédente majorité fin 2010.  

 

Je salue cette décision qui s’inscrit dans la politique de justice sociale et de lutte contre la pauvreté voulue par le Président de la République.

Je salue également l’action de M. Martial Bourquin qui a mené ce combat depuis des années, avec force et pugnacité, pour mettre fin à la situation dramatique de milliers de personnes. Avec mes collègues du groupe socialiste, nous avions déjà proposé un amendement dans la loi de Finances pour 2013 allant dans ce sens.

Pourquoi ? L’allocation équivalent retraite (AER), avant sa suppression fin 2010, garantissait un minimum de ressources, jusqu’à 60 ans, aux demandeurs d’emploi qui n’avaient pas atteint l’âge légal de départ à la retraite, mais qui justifiaient de la durée de cotisation pour l’ouverture du droit à une pension de vieillesse à taux plein. Situation sensiblement aggravée par la réforme des retraites de novembre 2010 qui était venue reporter l’âge de départ à la retraite, entraînant ainsi des milliers de personnes dans un extrême dénuement.

A la demande de Jean-Marc Ayrault, un décret simple sera publié très rapidement, le 1er mars prochain. Ainsi, les chômeurs nés en 1952 et 1953, qui n'ont pas atteint l'âge de la retraite mais ont suffisamment cotisé, inscrits à Pôle emploi avant le 31 décembre 2010, recevront une prestation équivalente à l'AER, pour porter leur revenu à 1.030 euros par mois, au lieu du RSA.  

Une dizaine de milliers de chômeurs seniors en fin de droits vont en bénéficier. 

Cette mesure, je le rappelle, fait suite au rétablissement de la retraite à 60 ans pour l’ensemble des personnes ayant commencé à travailler avant 20 ans et justifiant de la durée d’assurance cotisée. 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir