Le Blog de Françoise Cartron

Rejet du projet de loi de finances pour 2013 au Sénat

Écrit par Françoise Cartron. Publié dans Communiqué

Mercredi 28 novembre, la partie I consacrée aux "recettes" du projet de loi de finances pour 2013 a été rejetée au Sénat. Je regrette profondément ce choix politique effectué par plusieurs groupes contre un budget de justice et d'équilibre social et économique. 

 

Je vous invite à prendre connaissance du communiqué de presse rédigé par le Président du groupe Socialiste, hier, à l'issue de la séance.

 

 

 

COMMUNIQUE

de

François Rebsamen

Sénateur Maire de Dijon

Président du groupe socialiste du Sénat   

Le rejet du projet de loi de finances par le Sénat

 

Le vote du groupe CRC a abouti au rejet du projet de Loi de Finances 2013.

Cette prise de position est incompréhensible et je la déplore.

Ce PLF présentait un budget de justice et d’équilibre : justice fiscale et sociale, équilibre social et économique.

-      Un budget de Gauche, sans doute le plus à gauche de toute la Vème République.

-      Un budget de combat contre la crise, contre les déficits et contre la dette, pour renouer avec la croissance et l’emploi.

-      Un budget qui reprenait l’essentiel des mesures votées par l’ensemble de la nouvelle majorité sénatoriale, communistes compris,  pour amender le PLF 2012 présenté par la droite.

-      Un budget qui pour la première fois alignait la taxation du capital sur celle du travail, ce qui rend le choix du groupe CRC encore plus inexplicable.

Les conséquences techniques de ce rejet sont  limitées puisque que le budget devrait être voté par la majorité parlementaire de l’Assemblée nationale, mais je regrette que la majorité sénatoriale n’ait pas été en cohérence avec la majorité gouvernementale et que le Sénat soit de facto affaibli dans son rôle de législateur.

Je souhaite qu’à l’avenir par le dialogue et le travail en amont, l’esprit de rassemblement reprenne le dessus et permette à l’ensemble des partenaires de gauche de participer au redressement de la France et au changement voulu par les Français en votant ensemble les textes examinés par le Sénat.

 

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir