Le Blog de Françoise Cartron

La « Dame » rentre au Parlement

Écrit par Françoise Cartron. Publié dans Article de presse

J’ai appris, comme vous, l’élection de Mme Aung San Suu Kyi et la victoire de son parti, la Ligue Nationale pour la Démocratie, aux législatives partielles qui se déroulaient dimanche dernier en Birmanie.

En intégrant aujourd’hui la chambre basse du Parlement, la « Dame » incarne plus que jamais l’espoir d’un peuple en proie à une situation intérieure très difficile. 

Cette figure gandhienne, qui recevait en 1991 le Prix Nobel de la Paix, n’a jamais cessé de se battre pour un idéal démocratique. Elle a mené un combat politique, non violent, contre la junte birmane qui a durant près de 50 ans confisqué tous les pouvoirs. Son courage et sa détermination en ont fait un symbole de la résistance pour le peuple birman, à nos yeux également.

Le processus démocratique sera encore long dans le pays alors que le pouvoir en place garde une écrasante majorité. Mais quelle victoire pour tout un peuple, pour celle aussi qui, en novembre 2010, était encore assignée à résidence et qui aura tant de fois été privée de liberté ces vingt dernières années. 

Si la victoire est symbolique, au regard de la configuration politique et institutionnelle encore en place, elle est aussi historique, puisqu’elle s’est tenue, pour la première fois, de manière pluraliste. Aussi parce qu’elle appelle à l’enracinement de la démocratie dans ce pays. Un processus long, oui, mais un processus en marche !   

Mme Aung San Suu Kyi a salué la victoire de son peuple et s’est réjouie de l’ouverture d’une nouvelle ère en Birmanie. Je tiens à saluer cette femme d’exception, son courage et sa dignité absolue.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir