Le Blog de Françoise Cartron

Reconnaître les compétences professionnelles des danseurs hip-hop

Écrit par Françoise Cartron. Publié dans Educations/Formation

Diplôme d'État en danse hip-hop

 

Réponse de Mme la ministre de la culture et de la communication à la question écrite de Françoise Cartron du 13 février 2014

À publier le : 05/06/2014, page 1309

 

Qu'est-ce qu'une question écrite ?

 

Afin de répondre aux besoins de qualification de l'ensemble des professionnels de la danse, il a été envisagé d'habiliter une formation supérieure à destination des danseurs hip-hop.

 

Ce projet devrait permettre de reconnaître les compétences professionnelles de cette population de danseurs, au même titre que les danseurs en danse classique, contemporaine ou jazz.

Tribune dans Le Monde du 24 mai : "Ne pas reculer devant la nécessaire réforme des rythmes scolaires"

Écrit par Françoise Cartron. Publié dans Educations/Formation

Samedi dernier, alors que la manifestation des "Gilets jaunes" opposés à la réforme des rythmes scolaires faisait un nouveau flop, plus de 100 maires de France cosignaient une tribune et tenaient un langage de vérité. 

La liste intégrale des signataires sur mairesdanslesrythmes.over-blog.com 

Ne pas reculer devant la nécessaire réforme des rythmes scolaires

En décembre 2013, l'enquête PISA, réalisée par l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), constatait, pour la cinquième fois de suite depuis 2000, une baisse des performances de notre système éducatif. Derrière ces résultats globaux, médiocres, se cache une réalité bien plus inquiétante encore : la France est devenue la championne du monde des inégalités scolaires et du déterminisme social !

Intégralité du projet de rapport sénatorial sur les rythmes scolaires

Écrit par Françoise Cartron. Publié dans Educations/Formation

En votant contre le projet de rapport sénatorial sur les rythmes scolaires, fruit de six longs mois de travaux, les sénateurs UMP de la mission ont dit non aux 18 propositions suivantes :

Retrouvez l'ensemble des travaux

Retrouvez l'intégralité du projet de rapport

1. Créer dans la loi de finances initiale pour 2015 une dotation de compensation de la réforme des rythmes scolaires, ayant un caractère pérenne et prenant le relais du fonds d’amorçage.

2. Confier au comité des finances locales une mission d’évaluation des charges pour les communes résultant de la réforme des rythmes scolaires, au terme de laquelle il fera des propositions sur le montant et les critères d’attribution et d’évolution de la nouvelle dotation de compensation.

3. Pour un véritable choc de simplification des dossiers "CAF" :

- Mettre en place un guichet unique et un dossier unique, pour toutes les procédures d’obtention par les communes des aides financières (État et CAF) nécessaires à la mise en œuvre de la réforme des rythmes scolaires.

- Dans ce cadre, prendre en compte le seul et même critère du nombre d’enfants inscrits, et non plus présents, pour l’éligibilité aux aides de l’État et des CAF.

"Je suis optimiste, on ne résiste pas au changement"

Écrit par Françoise Cartron. Publié dans Educations/Formation

Interviewée au forum des auteurs d'Educavox, j'ai répondu à trois questions sur le numérique :

Quels sont les enjeux de son développement à l’école ?

Comment bouleverse t-il la façon dont la classe s’organise ?

Pourquoi est-ce si long ?

En conclusion, j'ai rappelé que face aux bouleversements, notamment pédagogiques que l'entrée du numérique à l'école sous-entend, j'étais évidemment optimiste... On ne résiste pas au changement.

Retrouvez cette intervention, et n'hésitez pas à me faire part de vos expériences, de votre avis sur les enjeux du numérique à l'école.

Engagement tenu !

Écrit par Françoise Cartron. Publié dans Educations/Formation

Alors qu’entre 2008 et 2012, 62 590 emplois d’enseignants avaient été détruits par la précédente majorité, pour la 2ème année consécutive le gouvernement mobilise des moyens humains supplémentaires pour les élèves du primaire et du secondaire.

En 2014, 4 042 emplois d’enseignants seront créés pour le primaire et 4 854 pour le secondaire.

Les engagements liés à la loi de refondation de l’Ecole de la République, votée il y a seulement 6 mois, sont donc tenus pour donner corps à notre ambition pour l’Ecole.

Des moyens nécessaires pour apporter aux enseignants la formation initiale indispensable pour relever les défis qui nous occupent.

Des moyens nécessaires pour accompagner l’augmentation des effectifs d’élèves de certains territoires.

Des moyens nécessaires pour mettre en œuvre les orientations de la loi de refondation de l’Ecole et notamment la priorité accordée au primaire.

Pour 2013 et 2014, l’académie de Bordeaux aura bénéficié de la création de 758 emplois de professeurs pour une augmentation d’effectifs de 10 497 élèves soit un professeur de plus pour 13 élèves supplémentaires.

En 2014, en Gironde, 116 postes supplémentaires d’enseignants seront créés dans le 1er degré et 82 pour le second degré. Ces nouveaux enseignants doivent permettre d’étendre le dispositif plus de maîtres que de classes, développer l’accueil des moins de 3 ans, conforter les Rased, ouvrir de nouvelles CLIS et créer en Gironde une unité d'enseignement en maternelle pour les enfants autistes...

L’Etat fait un effort sans précédent pour nos enfants et pour l’Ecole publique, nous devons tous en être conscients et le relayer !

 

Les lois se traduisent concrètement dans nos territoires…