Le Blog de Françoise Cartron

Mieux accompagner les associations partenaires de l'école

Écrit par Françoise Cartron. Publié dans Educations/Formation

 "Face à ce formidable défi que constituent ces nouveaux rythmes scolaires en tant qu'outil efficace au service de la construction et de l'épanouissement des enfants, quel accompagnement renforcé pouvons-nous fournir aux associations, dont l'intervention se révèle pertinente et indispensable, en complément du remarquable travail des enseignants ?"

 

"Un apport supplémentaire de 10 millions d'euros aux associations pour toutes ces actions périscolaires ayant trait à la citoyenneté et à l'apprentissage de la laïcité a en outre été annoncé ce matin par Mme la ministre."

 

"Créer des postes n'améliore pas la qualité de l'enseignement, dites-vous. Allez donc plus loin : défendez cette idée sur le terrain."

Écrit par Françoise Cartron. Publié dans Educations/Formation

Retrouvez le compte-rendu intégral de la réunion de la commission de la culture, de l'Education et de la communication du Sénat consacrée au budget "Enseignement scolaire" : ici

La droite, redevenue majoritaire, remet en cause les créations de postes ! Mon intervention :

(...)

Mme Françoise Cartron

Les engagements du Président de la République sont tenus : le budget de l'enseignement scolaire reste le premier de la Nation. Votre argumentaire, monsieur Carle, ne nous surprend pas, mais il a le défaut d'être excessif. Or tout ce qui est excessif est dérisoire...

CdP : Rythmes scolaires allégés : oui à une aide financière pérennisée pour les communes !

Écrit par Françoise Cartron. Publié dans Educations/Formation

Communiqué de presse de Françoise CARTRON

 

28 octobre 2014

 

Rythmes scolaires allégés : oui à une aide financière pérennisée pour les communes !

 

 

Françoise CARTRON se félicite de l’annonce faite aujourd’hui par le Premier ministre concernant la pérennisation du « fonds d’amorçage » dans le cadre de la réforme des rythmes scolaires.

 

A l’occasion de sa déclaration au Sénat, lors du débat sur la réforme territoriale, Manuel VALLS s’est en effet prononcé en faveur du  "maintien du fonds d’amorçage dans son état actuel".