Le Blog de Françoise Cartron

Une priorité : la jeunesse

Écrit par Françoise Cartron. Publié dans Educations/Formation

Ce jeudi a été adoptée au Sénat lors d’une séance que je présidais la proposition de loi visant à lutter contre la discrimination à raison de la précarité sociale. (déposée par mon collègue Yannick Vaugrenard) 

Cette loi consiste à protéger les personnes les plus vulnérables économiquement des situations discriminantes auxquelles elles sont confrontées quotidiennement. Rappelons que plus de 8 millions de personnes vivent en dessous du seuil de pauvreté. 

Ce vote intervient juste après la publication du rapport d’UNICEF France, qui dresse un constat alarmant : en France, nous pouvons compter 3 millions d’enfants pauvres, 30 000 sans domicile et 140 000 élèves décrocheurs tous les ans.

Service civique : un droit pour les jeunes, un progrès pour la République

Écrit par Françoise Cartron. Publié dans Educations/Formation

Communiqué de presse

de Didier Guillaume,

Président du groupe socialiste du Sénat 

 

Le service civique devient un droit à partir d'aujourd'hui pour tous les jeunes entre 16 et 25 ans qui en font la demande. L'annonce du Chef de l'Etat du 5 février dernier est effective. L'engagement des jeunes est une priorité du gouvernement, pour développer l'esprit de solidarité dans notre société et favoriser l'insertion de chaque jeune.

Avec ce nouveau droit, le nombre de missions proposées augmentera dans les prochains mois. L'Etat apportera une part importante dans l'offre des missions.Ce sont maintenant tous les acteurs qui doivent se mobiliser pour développer le nombre de missions de qualité. Ancrer ainsi le service civique c'est renforcer l'engagement dans notre pays autour des valeurs de la République. 

"Le Cnesco est de plus en plus sollicité par le ministère et il commence à être identifié sur son expertise."

Écrit par Françoise Cartron. Publié dans Educations/Formation

www.aef.info INTERVIEW

Réforme du collège : il faut revoir "les missions et la formation des corps intermédiaires"

 

Par Cécile Olivier 

 

Le 20 mars 2015

 

"Le fait d’élargir des secteurs à plusieurs collèges est une bonne option pour lutter contre le contournement de la carte scolaire mais la création de cours par correspondance pour les options rares [...] n’aura pas d’impact sur les collèges", déclare à AEF Françoise Cartron (PS, Gironde).

 

Selon la sénatrice, auteur en 2012 d’un rapport sur la carte scolaire, la réforme du collège va en revanche permettre aux établissements d’afficher des "projets pédagogiques spécifiques", améliorant ainsi leur identité et leur attractivité. Pour le développement de ces "nouvelles pratiques pédagogiques", il faut revoir les missions et la formation des corps intermédiaires mais aussi moderniser l’ESENESR, estime la sénatrice.

Membre du Cnesco, elle considère que le conseil travaille en "toute indépendance" et que l’Éducation nationale doit "s’habituer à cette nouvelle façon de fonctionner".