Le Blog de Françoise Cartron

Les français, de plus en plus seuls…

Écrit par Françoise Cartron. Publié dans Actualités

Mercredi dernier, j’ai été invitée par Francis CHARHON, Directeur Général de la Fondation de France, à prendre connaissance des résultats de l’étude 2010-2013 sur la solitude en France.

Les résultats de l’étude correspondent à ce que nous percevons trop souvent sur nos territoires : de plus en plus de français vivent seuls.

Vivre seul, qu’est-ce que cela veut dire ? Tout simplement n’entretenir de relations ni avec sa famille, ni ses amis…ni ses voisins.

Comme le confirme cette étude de la Fondation de France, c’est d’abord la pauvreté, le chômage, l’avancement dans l’âge, la maladie et le handicap qui peuvent conduire à la solitude, mais ce n’est pas tout puisque la tendance observée ces dernières années est aussi au développement de l’isolement des personnes issues de la « classe moyenne » et parmi nos jeunes.

Paradoxalement, nous n’avons jamais eu autant de moyens de communication à notre disposition, nous n’avons jamais autant écrit ou parlé, notamment sur les réseaux sociaux, mais beaucoup ne semblent plus avoir le temps ou l’intérêt d’écouter…tout simplement.

Ce n’est bien sûr pas par la Loi que nous combattrons cette solitude : aucune loi n’obligera jamais personne à contacter régulièrement ses amis ; aucune loi n’obligera jamais les parents et les enfants à se parler ; aucune loi n’obligera jamais quelqu’un à frapper à la porte de son voisin pour prendre de ses nouvelles.

Mais nous pouvons poser les jalons qui permettent de lutter contre cet isolement des peuples : mixité sociale, renforcement du lien intergénérationnel, valorisation du tissu associatif…

C’est aussi un état d’esprit s’appuyant sur ce qui donne sens à la vie en société, la fraternité et la solidarité, qui peuvent permettre à chacun de combattre ce mal qui ronge les liens sociaux. Un état d’esprit qui replace la Femme et l’Homme au centre de nos préoccupations et surtout de nos priorités.

Riches de nos rencontres, de nos échanges…nous sommes plus forts si nous pensons et construisons notre histoire commune en ne laissant personne au bord du chemin.

 

http://www.fondationdefrance.org/Nos-Actions/Aider-les-personnes-vulnerables/En-France/La-Fondation-de-France-agit-contre-les-solitudes

 

 

 

 

Pour une Europe solidaire

Écrit par Françoise Cartron. Publié dans Actualités

Mercredi 9 octobre, le Sénat a adopté en première lecture une proposition de loi socialiste destinée à pérenniser - via l'Établissement national des produits agricoles et de la pêche maritime FranceAgriMer - la distribution des aides de l’Europe aux plus démunis. Un vote important qui s’inscrit notre volonté d’une politique européenne solidaire pérenne. Explications !

Dépêche AFP "Les sénateurs modifient profondément le premier volet du texte décentralisation"

Écrit par Françoise Cartron. Publié dans Actualités

PARIS, 16 mai 2013 (AFP) - Le premier volet de la réforme de la décentralisation a été adopté dans la nuit de mercredi à jeudi par la commission des lois du Sénat qui l'a profondément remanié, a annoncé à l'AFP le président PS de la commission, Jean-Pierre Sueur.

"Nous avons préféré la clarté et la simplicité à un édifice complexe", a souligné le sénateur du Loiret.

Critères de majoration des aides pour les communes qui maintiennent neuf demi-journées de classe

Écrit par Françoise Cartron. Publié dans Educations/Formation

Question n° 02611 adressée à M. le ministre de l'éducation nationale

À publier le : 21/12/2017      

Texte de la question :

Mme Françoise Cartron appelle l'attention de M. le ministre de l'éducation nationale sur la définition de critères qualitatifs ou quantitatifs, sur la base desquels sera envisagée la majoration des aides du fonds de soutien aux communes et établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) dont les écoles maternelles et élémentaires continuent d'être organisées sur neuf demi-journées d'enseignement par semaine.

Risques cancérigènes des terrains synthétiques

Écrit par Françoise Cartron. Publié dans Educations/Formation

Interview à 20 minutes, On fait quoi ?William Pereira 

J'ai pris connaissance de l'enquête publiée dans le mensuel So Foot sur les possibles risques cancérigènes des granulés qui composent les terrains de football synthétiques. 
Je viens de poser une question écrite à la Ministre des Sports suite à la publication de ce dossier.

Question n° 02049 adressée à Mme la ministre des sports
À publier le : 16/11/2017

Texte de la question :

Mme Françoise Cartron appelle l'attention de Mme la ministre des sports sur les risques cancérigènes du gazon synthétique. Une enquête publiée dans le mensuel « So Foot » de novembre 2017 révèle que plusieurs études complémentaires pointent la dangerosité des granules de caoutchouc permettant d'améliorer l'absorption des chocs mais aussi d'augmenter la durée de vie des terrains de football synthétiques.

Ces grains, composés à partir de pneus recyclés, contiendraient jusqu'à 190 substances toxiques ou cancérigènes selon une étude à paraître menée à l'université de Yale.

Or, les fines particules ont tendance à se coller un peu partout sur les corps des sportifs, dans les cheveux, les sous-vêtements et lors de blessures avec plaies. Aux Etats-Unis, une entraîneure d'université qui s'est emparée du sujet aurait recensé des dizaines de cas de cancer du sang chez des joueurs ou joueuses qui ont exclusivement évolué sur du synthétique.

Ces interrogations sur la possible dangerosité des granules ne sont pas les premières.

Au dernier recensement de 2012, la France comptait 4 700 grands terrains synthétiques.

Depuis, la moitié des quelques centaines de grands terrains construits chaque année sont artificiels. Par ailleurs, des centaines de complexes privés dédiés au foot à 5 ont vu le jour ainsi que des milliers de mini-terrains publics.

Alors que ce problème sanitaire concerne potentiellement les joueurs du monde entier, et que les terrains synthétiques connaissent un succès certain en France, elle lui demande de bien vouloir lui faire part de sa position sur cette problématique de possible grande ampleur.

Pour information : Une question écrite c'est quoi ?