Le Blog de Françoise Cartron

 

Au cours des débats, il a été justement rappelé que le vin exprime un patrimoine vivant, qu’il appartient à la culture de notre pays, à notre littérature, à notre paysage, à notre architecture aussi, autant qu’il fait partie de notre patrimoine gastronomique.

Créateur de centaines de milliers d’emplois, il est évidemment un atout économique et social, qui contribue assurément à la renommée de la France dans le monde entier.

Cette composante forte de notre identité est désormais officiellement reconnue et protégée.

Cette formulation découle d’une proposition de loi dont j’avais été cosignataire déposée le 4 avril 2011 par mon collègue Roland Courteau.

Dernier article sur le vin : Défavorable à une nouvelle taxe sur le vin 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir